Affichage des images dans les SERPs : ce que Google veut

/

 La part des images dans les pages de résultats augmente. Une occasion supplémentaire de se positionner, à condition de répondre aux attentes du moteur de recherche.

Si une image vaut mille mots, combien une image vaut-elle de résultats en liens bleus classiques pour Google ? Selon les secteurs, les images ne sont pas présentes à parts égales dans les pages de résultats du moteur de recherche. Il faut donc observer les SERPs avant de leur donner une place prioritaire dans sa stratégie SEO. Cependant, “les images représentent encore des opportunités, car la concurrence y est souvent moins féroce que sur le texte”, souligne Olivier de Segonzac, directeur associé de Resoneo. Voici quelques chiffres et conseils pour apporter à Google des images qu’il mettra en avant.

Taux de présence des images dans les SERPs

Selon une récente étude menée par iProspect, l’encart “Google Images” apparaît dans 26% des pages de résultats, sur un échantillon de 500 000 mots-clés analysés. “C’est plus que n’importe quel autre type de résultat universel”, commente Alexis Rylko, consultant senior chez iProspect, qui a mené cette étude.

Affichage des images dans les SERPs : ce que Google veut 2© JDN

Et selon iProspect, les secteurs du luxe et de la décoration présentaient des taux d’images dans leurs SERPs compris entre 83% et 91%.

“C’est en fonction de la demande d’images que Google décide d’en ajouter sur ses pages de résultats, rappelle Olivier de Segonzac. Si soudain la demande d’images augmente sur une requête, c’est-à-dire si les internautes cliquent plus souvent sur “lmages”, un résultat sous forme d’images peut apparaître très rapidement dans une page de résultats qui n’en contenait pas jusqu’alors”. Il ajoute :”L’ordre des formats de réponse dépend de ceux qui sont le plus souvent demandés”. S’il n’y a pas d’images dans la page de résultats, c’est qu’il n’y a pas de demande dans ce secteur, et donc pas grand-chose à gagner en misant sur ce format.

Dimensions des images qui se positionnent

Alexandre Sigoigne, CEO chez MyPoseo a analysé avec son équipe 130 000 mots-clés commerciaux issus de la thématique “habitation”, en se concentrant sur les blocs d’images qui apparaissent, dans 61% des cas dans les pages de résultat. Au total, cela leur a permis d’examiner un million d’images. Selon leurs résultats, “les blocs d’images contiennent entre douze et dix-neuf images, majoritairement au format paysage”.

93% de ces images sont en format Jpeg. Quant à leur poids, il faut rester léger pour séduire le moteur de recherche. Au sein de l’échantillon analysé par MyPoseo, le poids moyen des images présentes dans le bloc est de 134Ko, mais le poids optimal, celui que Google va favoriser s’il en a la possibilité se trouve plutôt à 36Ko. Enfin, le poids maximal pour apparaître dans un bloc d’images se situe à 435Ko. Les images figurant dans un bloc mesurent idéalement 735×620 pixels.

 

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

(...)


Laisser un commentaire